Les règles à respecter pour rénover correctement son logement

Voici les étapes nécessaires pour une rénovation impeccable. On croit souvent que la seule valeur d'un projet est l'optimisation de l'espace, mais il y a beaucoup plus derrière ces travaux.


Les règles à respecter pour rénover correctement un logement

Qu'il s'agisse d'une modernisation partielle ou d'une rénovation complète de l'habitation, celui qui souhaite rénover une maison est d'abord confronté à une multitude de questions : Par où commencer ? Existe-t-il un ordre judicieux pour rénover mon bien immobilier ? À quel artisan m'adresser?


Choisissez soigneusement le bon expert pour vos travaux


Pour un profane, l'ampleur des travaux de rénovation lors d'une rénovation complète est presque impossible à calculer. Même en cas de besoin évident de réparation du toit, de la façade ou de modification de la répartition des pièces à l'intérieur, de plus, il y a souvent des dommages qui ne sont pas visibles à l'œil nu, ce sont les plus durs à anticiper.


Il s'agit par exemple de conduites électriques et de tuyauterie en mauvais état, de fissures dans les fondations, de moisissures possibles sous les tapisseries ou même d'insectes xylophages ou de champignons comme la mérule, qui se cache dans les poutres en bois porteuses. Dans le pire des cas, une mérule détruit la charpente ou affecte même toute la stabilité de la maison.


En cas de travaux de rénovation importants, il est donc conseillé de toujours faire appel à un expert en bâtiment comme celui-ci : https://www.leonchopin.com/arcachon

Une bonne entreprise de rénovation peut déjà identifier des dommages plus profonds sur la base de défauts visuels et garde un œil sur les éventuels frais consécutifs - par exemple s'il s'avère que l'ancienne charpente n'est peut-être plus assez solide pour une nouvelle couverture.


Avec l'aide d'un expert en bâtiment expérimenté, il est possible de déterminer les besoins réels en matière de rénovation, ce qui permet aux propriétaires de garder un œil sur les risques éventuels et les coûts consécutifs et de prévoir le financement nécessaire, tant en termes de temps que de budget. Le chef de projet aide en outre à planifier judicieusement la rénovation et à choisir les corps de métier et les bons artisans à engager.


Financez votre projet : aide de l'état, emprunt bancaire


Une fois que le besoin de rénovation est établi et que les offres des artisans ont été demandées, il faut passer au financement. Il existe toute une série de subventions, qu'elles soient publiques ou régionales, en France vous pouvez en savoir plus ici.


Vous pouvez également solliciter un PTZ (prêt à taux zéro, sous certaines conditions) ou un crédit auprès de la banque pour financer vos travaux de rénovation, sous forme de prêt consommation. Attention à bien négocier le taux le plus bas et des mensualités adaptées à votre budget.


rénovation des combles et de la fenêtre

L'aspect énergétique de votre rénovation : à ne pas négliger !


On parle de rénovation énergétique lorsque les mesures prises visent à améliorer l'efficacité énergétique du bâtiment. Cela comprend toutes les mesures d'isolation intérieure et extérieure, le remplacement des fenêtres, de la porte d'entrée et des volets, l'isolation du plafond ou de la cave, des combles, ainsi que la rénovation ou la réfection du toit - en bref, tout ce qui rend l'enveloppe du bâtiment plus étanche, de sorte que moins d'énergie puisse s'échapper (et au final cela réduit vos factures de chauffage).


Important : la priorité est toujours donnée aux réparations urgentes. Si le toit n'est pas étanche, il ne sert à rien de poser une isolation avant de le réparer. Faites les choses dans le bon ordre.

Les travaux des différents corps de métier devraient donc être coordonnés entre eux dans le cadre d'une planification préalable. C'est bien logique, tous les travaux ne peuvent pas être effectués en même temps, ils doivent au contraire se succéder de manière judicieuse.


Une règle logique pour les rénovations : de l'extérieur vers l'intérieur.


Les travaux extérieurs sur la façade et le toit sont effectués en premier, puis de nouvelles fenêtres et portes sont installées. L'avantage est que les nouvelles fenêtres peuvent être adaptées de manière optimale à la nouvelle façade, ce qui évite les fuites. Ce n'est qu'ensuite que l'on procède à la rénovation du système de chauffage, des conduites d'eau et de l'installation électrique, avant de pouvoir enfin commencer l'aménagement intérieur.


Si le bâtiment est sain et moderne, il se peut que seul une rénovation légère et esthétique soit nécessaire. Les rénovations esthétiques comprennent par exemple un ravalement de façade, un nettoyage du toit ou un changement du sol.


Dans le cas d'une peinture de façade ou d'autres modifications esthétiques, il se peut qu'elles entrent en conflit avec votre les règles de votre copropriété (le cas échéant). Dans certaines régions, certaines directives d'aménagement sont imposées afin de préserver l'uniformité de l'architecture, notamment par les Architectes de Bâtiments de France.


Avant de peindre sa maison en rose fluo il convient donc de se renseigner au préalable auprès du service de l'urbanisme de la mairie pour savoir si cela est autorisé.

En principe, il est conseillé de s'informer auprès de l'office de l'urbanisme avant de procéder à des rénovations esthétiques importantes - car si l'on enfreint sans le savoir de telles dispositions, on s'expose à des sanctions allant de l'amende à la démolition. C'est donc bon à savoir !