Nettoyage post mortem : quelles sont les solutions appropriées ?

La disparition d’un être proche laisse de profondes douleurs, mais implique également de nombreuses démarches à accomplir auprès des autorités et des structures compétentes. Au nombre de ces démarches figure en bonne position le nettoyage du logement du défunt. Sous le choc, il n’est généralement pas aisé de réaliser cette tâche de façon convenable. Découvrez ici les solutions appropriées pour mieux gérer le nettoyage post mortem.


le nettoyage post mortem

En quoi consiste un nettoyage post mortem ?


La mise au propre d’un logement après le décès de son occupant nécessite plusieurs étapes afin de réaliser un nettoyage de qualité. Ces étapes diffèrent en fonction de l’origine du décès (en cas d’homicide par exemple). Généralement assuré par une entreprise de nettoyage après décès, le nettoyage post mortem vise à rendre la propriété du défunt propre et désinfectée.


Grâce à plusieurs techniques de nettoyage, notamment la désinsectisation et la désodorisation, le logement du disparu est remis en état. Des produits spéciaux à usage professionnel interviennent également afin d’assurer la désinfection du local. En résumé, il s’agit de plusieurs processus mis en œuvre afin de nettoyer efficacement et rapidement le logement après le décès.


Décès d’un proche : les premiers gestes à faire


Lorsqu’un décès survient, l’émotion annihile souvent toute réflexion et la tristesse tend à refouler toute rationalité. Pourtant, dans ces situations, il convient de prendre rapidement des mesures adéquates. En effet, la disparition d’une personne implique automatiquement des nécessités d’ordre sanitaire et hygiénique, car un corps sans vie se dégrade rapidement.


Dans un premier temps, il convient de faire appel à un médecin qui pourra délivrer un certificat de décès. Parallèlement, il est urgent de fermer les ouvertures du logement telles que les portes et les fenêtres. Cela permet en effet de limiter l’entrée des insectes qui sont attirés par le corps sans vie. Si vous décidez de faire appel à une structure de pompes funèbres pour transporter le corps hors de l’habitat, le nettoyage post mortem doit être réalisé par une entreprise spécialisée. Il vous revient donc de contacter la société de nettoyages après décès afin de réaliser la tâche au plus vite.


Faire appel à un spécialiste pour désinfecter le logement après le décès


La désinfection du logement après le décès d’un proche est une opération indispensable et complexe qui doit être faite avec beaucoup de soins. Même si parfois certains particuliers s’en chargent eux même, il est vivement conseillé de recourir au service d’une entreprise de désinfection. Ces spécialistes sont en effet habilités à réaliser cette tâche de façon efficace et professionnelle. L’un des avantages de recourir aux professionnels de la propreté c’est qu’ils ne sont pas impactés à la vue du sang ou des vêtements souillés. En plus de cela, ils n’ont aucun lien personnel avec le défunt.

En nettoyant soi-même, on court le risque de s’exposer à des germes, des bactéries, des virus et des micro-organismes nocifs pour la santé. Dans cette optique, une entreprise professionnelle est en mesure de respecter un protocole strict pour prendre en charge le logement.


Elle procède notamment au débarras des déchets en prenant la peine de convoyer à un centre de collecte compétent les déchets contenant du sang. Hormis le débarras après décès, les experts du nettoyage post mortem utilisent les outils ultra-spécifiques pour nettoyer de façon optimale.


Bénéficier des services adaptés à vos besoins


Le protocole de nettoyage dépend essentiellement de la cause du décès et du délai de la survenue du décès. Si le corps est resté plusieurs jours dans la propriété, l’intervention de nettoyage est rapide afin d’éliminer la propagation des mauvaises odeurs. Il en sera de même afin d’éradiquer la prolifération des insectes. En tenant compte de votre demande, le nettoyage peut toutefois se limiter à une seule pièce du logement. Il peut s’agir notamment de la pièce où se trouvait le défunt au moment de son décès.


Dans le cas du décès naturel d’une personne âgée, le nettoyage se fait de façon minutieuse et approfondie afin d’éliminer les fluides corporels. En dehors de cas, il est possible qu’un décès survienne après un suicide. Dans un pareil cas, il est recommandé de laisser le spécialiste s’en charger pour éviter les éventuels traumatismes. Ce professionnel réalise la remise en état du logement dans le respect de l’intimité familiale. Par ailleurs, s’il s’agit d’un décès par homicide, vous pouvez profiter d’une excellente collaboration entre les spécialistes et les équipes de polices, pour intervenir une fois que les constatations policières ont été faites, sans mettre en péril l'enquête et les traces ADN éventuelles à relever.