Garantie des accidents de la vie : quelle est l'utilité de ce contrat ?

La garantie des accidents de la vie (GAV) est une assurance qui permet de mettre le souscripteur à l'abri des conséquences d'un accident qu'il a subi. Également, cette assurance protège la famille de l'assuré. Il s'agit d'un contrat qui comporte différents paramètres et vous permet de bénéficier de plusieurs avantages. Ainsi, il est d'une grande utilité et est recommandé aux personnes.



Assurance accident de la vie : pourquoi souscrire ?


La GAV est un contrat de prévoyance qui offre la possibilité au souscripteur d'être indemnisé après avoir subi des dommages ou suite à un décès. Le principal objectif de cette assurance, est de permettre au souscripteur et à ses proches de pouvoir faire face aux nombreuses dépenses qui découlent d'un accident.


En effet, après un accident, les conséquences peuvent être d'envergure : invalidité conduisant à une hospitalisation, incapacité temporaire ou permanente (par exemple : vous chutez de votre toit). Des dommages qui affectent considérablement la vie privée et professionnelle de l'individu. Suite à un accident, les frais de votre hospitalisation peuvent être couverts par votre complémentaire ou encore par la sécurité sociale. Mais après le remboursement des frais, il n'y a plus d'indemnisation que vous pouvez recevoir.


En effet, c'est uniquement la garantie accident de la vie qui vous assure les indemnisations qui sont payées à la hauteur de ce que vous avez subi.


Cela vous permet notamment de mieux faire face à la période qui suit l'accident, car cette dernière n'est pas toujours simple à vivre.

Dans quels cas les dommages corporels sont couverts


Quand vous optez pour la garantie des accidents de la vie, plusieurs dommages sont couverts par l'assurance selon la cause. En effet, vous êtes couvert en cas d'accidents domestiques et ceux ayant lieu lors d'un loisir. De plus, vous bénéficiez de l'indemnisation lorsque vous subissez des dommages corporels suite à une catastrophe naturelle ou technologique. Enfin, les personnes qui sont baissées lors d'un accident médical et ceux qui subissent des agressions ou attentats sont aussi couvertes.

Ainsi, il est possible de percevoir une indemnisation suite à une brûlure un accident de bricolage ou une chute. De plus, si vous avez eu un accident en faisant du sport, les indemnisations vous sont payées. Avec la garantie des accidents de la vie, le souscripteur reçoit ses indemnisations même si le préjudice n'est imputable à un tiers.


Il s'agit des cas où personne ne peut être accusé de l'acte entraînant vos dommages corporels. Comme illustration, il y a les dommages subis suite à une catastrophe naturelle dont personne ne porte directement la responsabilité. En effet, la notion de responsabilité n'est pas prise en compte avec cette assurance.


Pour vous garantir une assurance de qualité, un label a été mis en place par la FFSA.


Vous devez savoir que c'est d'ailleurs l'unique contrat qui indemnise même lorsqu'il n'y a pas de tiers impliqué dans l'accident.

Un intéressant niveau d'indemnisation


Suite à un accident de la vie privé, le souscripteur perçoit une indemnisation généralement payée lorsque son incapacité atteint les 30 %. Un taux qui correspond à une lourde incapacité.

Toutefois, vous pouvez déjà bénéficier d'une garantie qui est déclenchée dès les 5 % ou 10 % d'incapacité caractérisée par une prise en charge suffisamment large. En cas de décès du souscripteur lors d'un accident de la vie privée, une indemnisation est aussi prévue. Toutefois, ici, ce sont les personnes bénéficiaires qui perçoivent le versement. Le montant de l'indemnisation est défini en fonction de la situation et des circonstances de l'accident.


Chez Allianz, l'indemnisation peut atteindre 2 millions d'euros, cette assurance est notamment proposée sur ce site web.

Ainsi, l'établissement de ce montant repose sur une évaluation de l'accident à l'échelle professionnelle et économique. Le préjudice d'agrément et celui moral sont aussi considérés dans le cadre de l'évaluation du montant. Selon la loi, il est bien possible que le montant d'une indemnisation soit au-dessus d'un million d'euros.