Rénover son électricité, comment faire?

Rénover son électricité est une nécessité pour des raisons de sécurité et de fonctionnalité. Mais aussi, en cas de vente de son bien, il faut savoir que l’installation électrique fait l’objet d’une expertise sur le degré de sécurité de ce dernier. Puis, la rénovation électrique est indiquée si l'on habite un logement de plus de 15 ans qui n’est pas aux normes. C’est le cas si on fait l’acquisition d’un logement ancien à retaper dont l’installation électrique est vétuste. Oui, mais comment faire ces travaux et par qui ? Cette question est d’autant plus pertinente qu’ils doivent être réalisés dans les règles de l’art pour des raisons évidentes de sécurité. On vous livre notre réponse.

Une rénovation électrique pour une mise aux normes


En France, les installations électriques doivent répondre à la norme NFC 15-100. Cette dernière réglemente les installations électriques afin d’assurer la protection des usagers et des biens par le biais d’un dispositif. Celui-ci doit être adapté au confort et conforme aux usages actuels. Cette norme, sans cesse réactualisé pour des raisons de sécurité régit la conception, la réalisation, la vérification et l’entretien des installations. Pour ces travaux de rénovation, vous aurez à faire le choix entre les faire soi-même, si vous avez les compétences et le temps ou les faire réaliser par une entreprise d’électricité. En termes financiers, rénover son électricité soi-même est évidemment plus économique.


Comment rénover son électricité soi-même ?


Vous êtes sûr de vos compétences et vous avez décidé de faire vous-même la rénovation électrique de votre logement. Il faut aller procéder en 4 étapes.

  • Établir le schéma électrique

La norme NFC 15-100 donne des indictions très précises sur le nombre de prises dans chaque pièce, la dimension des fils pour chaque type d’alimentation (éclairage, machine à laver, chauffage…), les différents circuits, les normes du tableau électrique et disjoncteur central. Pensez à la ligne téléphonique, câble de télé, voire alimentation appareils de la domotique. De plus, la dernière norme demande à la mise en place d’un ETEL, Espace Technique Électrique du Logement. En fonction de ce cahier des charges, il faut établir le schéma électrique. Au plan technique, documentez –vous sur internet, voire utilisez un logiciel gratuit, ad hoc, comme QElectroTech. Si besoin, demandez à un professionnel son avis pour valider votre schéma.

  • Faire le devis et acheter les matériels

La liste des matériels vous permettra de faire un devis détaillé et final. Dans les grandes enseignes du bricolage, vous trouverez tous les bons matériels nécessaires sans vouloir acheter absolument le moins cher. Ce serait des économies qui pourraient finalement revenir chères. Comparez les prix entre les grandes enseignes et le montant du devis final.

  • Réaliser les travaux

On le rappelle, la réalisation des travaux doit se faire dans les règles de l’art pour de raisons de sécurité. Installez les gaines (ou moulures), tirez les fils en respectant les couleurs, raccordez les lignes et connectez les prises, interrupteurs et points lumineux. Le tout relié au nouveau tableau électrique.

  • Faire certifier votre installation

Une fois l’installation électrique réalisée, c’est le CONSUEL (Comité National pour la Sécurité des Usagers de l'ELectricité) qui vous délivrera un certificat de conformité. Ce dernier atteste que votre installation électrique est bien aux normes françaises.


Faire appel à une entreprise d’électricité à Toulouse


Si vous n’êtes pas en capacité de réaliser vous-même la rénovation électrique, faites établir plusieurs devis par des entreprises agrées d’électricité, certifiées Qualifelec. Si vous êtes à Toulouse nous avons une bonne entreprise à vous recommander :


Un bon électricien à Toulouse pour la rénovation électrique c'est Normhabitat que vous pouvez appeler maintenant.

À titre indicatif, la rénovation électrique, sans chauffage électrique, coûte environ entre 80 et 100 € le m² HT, soit entre 6400 € et 8000 € HT pour un logement de 80 m².

Abonnez-vous à la newsletter

© Disnous.fr - le magazine fait pour vous