Constructions en bois : Comment les protéger contre les incendies?

Le bois est de plus en plus utilisé pour la construction. Mais qu'en est-il du risque lié aux incendies? Comment réaliser une protection efficace contre les flammes pour protéger sa maison ou son bâtiment? Quelques éléments de réponse.


Pourquoi le bois est-il plus inflammable que les autres matériaux?


D'origine végétale, le bois est principalement constitué de cellulose et de lignine, substances caractérisées par une forte teneur en carbone, l'un des composants essentiels, avec l'hydrogène, du processus de combustion.

De par sa nature, l'utilisation du bois dans la construction - contrairement à d'autres matériaux tels que l'acier ou le béton - pose un problème de combustibilité, c'est-à-dire la capacité du matériau à brûler et à s'enflammer jusqu'à combustion complète, un phénomène qui peut également contribuer au développement et à la propagation d'un incendie. Lorsque le bois entre en contact avec une source de chaleur, la combustion est d'abord dirigée sur sa surface extérieure ; elle continue ensuite à affecter les parties les plus profondes, allant jusqu'à la combustion totale de toute la masse de bois concernée. Au cours de ce processus - dont la durée dépend principalement de la surface du matériau - la combustion crée une couche de carbone qui, associée au pouvoir isolant élevé du bois, agit comme une protection pour la partie interne et non encore attaquée, qui conserve en fait toutes ses caractéristiques mécaniques inchangées, jusqu'à ce qu'elle soit à son tour attaquée par le feu. Contrairement aux autres matériaux de construction, le bois est donc capable de se défendre contre l'action d'un incendie, mais dans des conditions de ventilation normales, il s'enflamme superficiellement dans une plage de température d'environ 270°C en moyenne.

La protection contre l'incendie des structures en bois

Lors de la phase de conception, le surdimensionnement de la structure en bois est certainement la solution la plus simple et la plus préférable d'un point de vue architectural - car elle ne nécessite pas l'ajout de systèmes de protection - mais elle n'est pas toujours applicable en raison des limitations de l'espace disponible ou de l'impossibilité de trouver des poutres au-dessus de certaines dimensions pour les structures en bois massif. Si la section résiduelle d'une structure en bois soumise aux effets du feu n'est pas suffisante pour garantir la résistance mécanique nécessaire, pour obtenir les valeurs de résistance requises, différentes solutions peuvent être utilisées : intégrer la structure à des panneaux de bois sacrificiels ou utiliser des revêtements de protection réactifs comme le flocage CF, un enduit coupe feu projeté qui va retarder l'apparition des flammes (flocage CF 2h ou 1h par exemple). Peu de gens le savent mais le flocage coupe-feu peut bien s'appliquer sur du bois! Même si le rendu esthétique laisse à désirer cela offre une protection matériellement solide contre le feu. Visitez le site www.isolation-flocage-services.com pour en savoir plus sur le flocage CF.

Donc pour conclure n'ayez pas peur de faire construire une maison en bois ou d'utiliser des éléments en bois dans votre projet de construction car il existe des solutions, naturelles ou artificielles, qui protègent cette matière contre les risques du feu.

Abonnez-vous à la newsletter

© Disnous.fr - le magazine fait pour vous